Qu’est-ce que le régime micro-BIC en LMNP ?

location monte-meuble
Comment déménager des gros meubles ?
juillet 15, 2022

Qu’est-ce que le régime micro-BIC en LMNP ?

Pour réaliser un investissement locatif et bénéficier des niches fiscales, il est important de choisir un dispositif de défiscalisation en fonction de ses objectifs. Parmi ceux présents sur le marché, il y a le statut LMNP permettant à bon nombre d’investisseurs de bénéficier des réductions fiscales. En choisissant le LMNP, il y a la possibilité d’opter pour le régime réel ou pour le régime micro-BIC. Que savoir sur le micro-BIC en LMNP et pourquoi le choisir ?

Le régime micro-BIC : c’est quoi ?

D’entrée, il faut savoir que les BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) sont des bénéfices réalisés par les personnes physiques exerçant des activités commerciales, artisanales ou commerciales. Elles sont soumises aux obligations déclaratives dépendant du régime fiscal applicable. Le régime micro-BIC en LMNP est un régime adapté aux locations à usage pour résidence principale ou à usage temporaire comme les locations saisonnières. Si vos revenus annuels liés à l’activité de location sont égaux ou inférieurs à 72000€, vous êtes éligible au régime micro-BIC et au régime réel. Avec le régime micro-BIC, vous avez droit à un abattement forfaitaire de 50%. En outre, après l’abattement, votre revenu net imposable est déterminé. L’imposition n’est réalisée que sur la moitié des revenus locatifs avec le régime micro-BIC en LMNP. Pour les chambres meublées de tourisme et les chambres d’hôtes, le montant maximum du régime micro-BIC est de 176000€ avec un abattement forfaitaire de 71%.

Pourquoi choisir le régime micro-BIC ?

Choisir entre le régime micro-BIC et le régime réel dans le LMNP n’est pas compliqué. Si vous avez des revenus inférieurs ou égaux à 72600 euros, vous pouvez tout simplement sélectionner le régime micro-BIC en LMNP. En réalité, vous devez choisir ce régime parce que les démarches administratives sont faciles à effectuer. C’est le plus grand avantage, vous avez moins de stress à vous inscrire et vous profitez d’un abattement de 50%. En outre, la déclaration de revenus locatifs dans ce régime est facile à faire. Il suffit de reporter les loyers perçus sur votre déclaration de revenus. Cependant, il faut aussi savoir qu’avec ce régime, vous n’aurez pas de réduction sur les charges locatives par exemple, sur les frais de travaux, d’assurances ou d’entretien, etc. Si vous avez envie de vous lancer le plus rapidement possible dans la location locative en LMNP, alors optez pour ce régime.

Qui est concerné par le régime micro-BIC ?

Est-ce que tout investisseur peut prétendre faire un placement dans le régime micro-BIC en LMNP ? Il faut savoir que certains profils sont éligibles au micro-BIC LMNP tandis que d’autres ne le sont pas. Parmi ceux qui sont éligibles, on peut citer les entrepreneurs ou les exploitants dont leur activité est enregistrée en nom propre. En plus, ils doivent être soumis à l’impôt sur le revenu. Les associés uniques d’une EURL ainsi que les associés d’une société de personnes pour la part du bénéfice correspondant à ses bénéfices peuvent souscrire à ce régime. Les associés d’un GIE, d’une SARL peuvent aussi participer à ce régime. Il est important de mentionner qu’un entrepreneur ayant opté pour l’assimilation à une EURL est soumis à l’impôt sur les sociétés et donc, ne relève plus des contraintes qui concernent l’imposition des BIC.